titre
label

jeudi 8 novembre 2007

soizic

Coup de gueule contre les grevistes


Pourquoi faut-il toujours que la majorité des étudiants se mettent en grève dès qu'une réforme concerne l'université! Considèrent-ils que le système actuel est satisfaisant? Pour ma part, je trouve que l'université a besoin d'être entièrement réformée, et plus encore que ce que propose Valérie Pécresse. La fac est pour la plupart des jeunes, non pas une vocation, mais la voie que l'on choisit par défaut. L'orientation est tellement incompétente dans ce pays, qu'arrivé en terminal, on se demande quoi faire, et puis finalement on va à la fac en se disant:"tiens j'aimais bien telle matière!". Mais réfléchit-on tant que ça aux débouchés de ces filières. Sur une promo de 200 jeunes qui se dirigent en fac d'histoire, combien arriveront au bout? Combien seront profs, une quinzaine peut-être. Ouahh super, trop de débouchées. Et que deviennent les autres? Soit ils échouent, soit ils se redirigent avant la fin de la licence. Alors on dit qu'il n'y a pas assez de bourses en france. Mais ne sont-elles pas gaspillées dans trop de mauvaises orientations. La fac doit aller plus a l'efficace, et ce n'est pas l'idéalisme de certains étudiants qui la fera avancer, bien au contraire!!

label_commentaires

1 réactions:

Foldelol a dit…

Très bien, mais alors que propose-tu comme solutions concrètes? Pourquoi taper exclusivement les filières non rentables économiquement? Sache que de nombreux anciens étudiants en histoire, en psychologie ou en lettres ont des postes dans l'administration (publique ou privée) et qu'ils apportent leur sensibilité, leurs compétences dans leur travail qui est loin d'être négligeable. J'en sais quelque chose, j'en fais partie. On dit que la France copie les Etats-Unis en terme d'économie, c'est faux. Les USA n'ont jamais tapés sur les filières "culturelles" se sont elles qui font partie de la richesse administrative de leur état et depuis longtemps. Je prends un exemple que je connais bien : l'archéologie en France n'est toujours pas à la hauteur de ce qu'elle devrait être et elle rame malgré les réformes. Sait-on que les USA financent et s'occupent de programmes culturels dans le monde entier?
Réformer, d'accord, faire des facs rentables, je suis beaucoup moins fan. Revoyons plutôt comment on étudie en France et quelles sont les inégalités fort nombreuses et surtout parlons haut et fort de l'hypocrisie des entreprises françaises préférant un étudiant bac+2 de Sorbonne plutôt qu'un bac+4 de Poitiers.

Go to Top ^