titre
label

mardi 24 juin 2008

charlotte

Bourses sur critères universitaires : on a eu chaud !


Nous avons su profiter de la dernière année d'existence des bourses sur critères universitaires, en effet elles vont être supprimées dès la rentrée prochaine au profit des bourses sur critères sociaux. Ces dernières vont par ailleurs s'en retrouver augmentées.

Alors est-ce un mal pour un bien ? Est-ce encore une tentative de dévalorisation des filières les moins rentables ? Et même si un 6eme échelon est ouvert, les étudiants de 3eme cycle ne touchant par les bourses sur critères sociaux n'ont plus forcément le soutien parental nécessaire pour continuer des études !
Ah !!! Valérie Pécresse ....

Vous trouverez l'article qui m'a fait réagir sur le blog de Rue 89.

label_commentaires

29 réactions:

David Nadaud a dit…

Je ne vois pas ou est le problème ?!!
Soit ta feuille d'impôt est blindé et tu n'a pas besoin d'aide, soit tu as comme moi un feuille d'impôts mince, et tu recevra une bourse sur critères sociaux...

Rien de plus simple, ni de plus normal !

Peut importe la filière dans laquelle tu es, ou le nombres d'année, tout ce qui compte, c'est ta feuille d'impôts.

Go to Top ^
Charlotte a dit…

Heu ben en fait, il s'avère que certaines personnes sont "à la limite", juste après le dernier échelon ce qui ne donne pas droit aux bourses sur critères sociaux. Donc au bout de 5 ans d'étude et de 2 prêt étudiant, la bourse sur critères universitaires tombe à pic... La vie c'est un peu plus compliqué qu'une feuille d'impôt (et déjà une feuille d'impôt c'est compliqué !)

Go to Top ^
Marie-Aude a dit…

Tout à fait d'accord avec Charlotte. je suis restée 4 ans sans bourse sur critères sociaux car mes parents gagnaient "juste un tout petit peu trop", du coup t'es dans la m.. : feuille d'impots moyenne mais suffisante pour rien avoir et insuffisante pour assumer correctement des frais d'études.
C'est ça la lutte des classes !

Go to Top ^
sam a dit…

C'est le principale problème aujourd'hui : la classe moyenne. C'est les personnes qui gagnent entre 1100 et 1500€, imposable et n'ayant aucun droit aux aides diverses et pourtant pas assez pour pouvoir vivre correctement. Ces personnes là peuvent "s'assumer" mais pas se permettre de payer des études à leurs enfants pour peu que les choix s'orientent vers des écoles privées... C'est dommage !

Go to Top ^
foldelol a dit…

Petite rectification. Il me semble que l'on pourrait avoir une classe supplémentaire pour ceux qui gagnent entre 1100 et 1500 euros nets. En gros c'est une classe moyenne "light" de plus en plus proche des pauvres (mot qui à disparu du vocabulaire politique au profit de "personne à revenu modeste"). Et je suis d'accord avec mes camarades 2it.

Go to Top ^
Jb a dit…

ahah, c'est presque aussi beau que du Nadine Morano sur les allocations familiales.

Go to Top ^
soizic a dit…

Moi je suis d'accord avec mes amis 2itéens! Désolée David mais tu es le prototype de: "y a que les pauvres qui ont le droit a des aides, et on en veut beaucoup!"

Seulement voilà, dans la théorie, la bourse sur critère social c'est génial! Mais c'est comme tout, dans la pratique c'est différent.

Déjà, premier point: comme l'ont notés Charlotte et Marie-Aude, beaucoup de gens se font couillonnés juste pq ils ont quelques euros en trop. Et alors là tu raques les impôts et tu paies pour les aides des autres, mais alors toi tu peux te les mettre là ou je pense.

Deuxième point: beaucoup de gens profitent du système et déclarent enfants comme indépendants du foyer pour qu'ils aient les bourses sur critères sociaux, alors qu'ils ont tout a fait les moyens de leur payer des études! Ça c'est les gros égoïstes qui veulent pas assumer leurs enfants, et qui préfèrent qu'ils soient à la charge de la société.

Et enfin troisièmement, ce que j'aime pas dans les bourses sur critères sociaux,c'est que beaucoup s'inscrivent à la fac pour les toucher, sans avoir rien a foutre des études. OU d'autres qui font 1 ou 2 ans par ci puis par là, et ils touchent les bourses mais n'essaient pas de se former pour un job!

Bref, ce qui était bien avec les bourses sur critères universitaires, c'est que pour une fois, on était récompensé pour notre travail, notre assiduité! Sans oublier dans l'histoire qu'il y a aussi des critères sociaux.

Voila David, dans la vie y a les gens comme toi qui se feront toujours aider, les riches qui en ont pas besoin, et puis y a ceux qui sont au milieux, qui sont très nombreux, et qui se font vraiment bien bai...

Go to Top ^
Anonyme a dit…

...
ça se passe de commentaire...

Go to Top ^
foldelol a dit…

Ca fait plaisir de voir que quelque part en France des gens réfléchissent et réagissent! Soizic, tu devrais contacter le PS pour leur dire de se réveiller!

Go to Top ^
foldelol a dit…

En fait le commentaire de notre cher David m'avait laissé des plus froid. Comme d'habitude il y a des gens qui ne voient que ce qu'ils vivent, rien de révolutionnaire. Cher David, c'est bien sympa de faire un tour sur notre blog pour y laisser un commentaire, mais il serait tout intéressant de prendre le temps de réfléchir face à des propositions en mitraillette de la part d'un gouvernement de plus en plus pougadiste. Cette nouvelle règle est absurde sauf si on est à Disneyland où tout est merveilleux et sans complexité.
De toute façon, il faut bien savoir que bientôt on pourrait avoir une université qui se modèlise sur le secteur privée avec ses avantages et ses inconvénients. Bien entendu, les plus démunis en payeront les conséquences. Après l'étranglement du service public audiovisuel (dont l'avenir vient d'être scellée aujourd'hui) se sera le tour des études supérieures.

Go to Top ^
soizic a dit…

Tu vas être déçu Laurent, mais je suis pas trop mouvance PS! Je suis plutôt de l'autre côté, néanmoins ça ne m'empêche pas d'être vraiment dépitée de l'éradication des bourses universitaires!

Quand à "anonyme", quel courage!!

Go to Top ^
foldelol a dit…

Merci Soizic, mais ça va! Je ne suis ni PS, ni UMP et encore moins UDF et autre Modem. C'était histoire de tâcler un partie qui se dit de gauche et qui n'est pas foutu de réagir intelligemment. C'était aussi pour signaler que le post de Charlotte posait un vrai problème qui devient une habitude depuis 1 an (étrange, non?).

Go to Top ^
Charlotte a dit…

C'est d'autant plus stupide qu'avec des réformes de ce type, ils te disent clairement : ne vas pas à l'université mais fais quelque chose qui nous rapporte un peu plus que la recherche sur les auteurs anglais du 17eme ...
Petite anecdote toute fraîche : je sors du bureau de tabac et mon buraliste préféré s'invectivait tout seul devant une photo de notre cher président quand je suis entrée dans son magasin. De telles visions me font extrêmement de bien le matin avant d'aller bosser !

Go to Top ^
Anonyme a dit…

"QuanT à l'anonyme" tu voulais dire je suppose... Donc je précise juste que ça n'était pas question de courage ou autre..., c'est juste que je n'ai pas de compte blogger et que je ne vais pas en créer un pour poster deux messages ds l'année (j'ai donc pris la solution qui restait sans penser à signer vu que je ne post jamais!).
Je tiens aussi à dire que cette suppression des bourses sur critères universitaires me paraît au moins aussi débile qu'à vous, sans parler du post de David que je trouvais un peu limite... Cependant vos réactions me semblent quelque peu excessives, mais après c'est mon avis que d'habitude je garde pour moi, mais là, je n'ai pas pu, dslée.

CAMILLE (mais toujours en anonyme)

Go to Top ^
guillaume a dit…

Oulah ce post fait jazzer; c'est bon ça.
A mon tour d'exprimer mon ressenti sur ce sujet délicat.
Je pense que c'est tout le principe des bourses françaises qui est à revoir.
Honnetement dire qu'il faut instaurer un nouvel échelon pour les personnes qui sont juste à la limite pose deux (gros) problèmes.
Le premier c'est que ceux qui se trouveront à la nouvelle limite vont à leur tour grogner parce qu'ils n'auront pas de bourses pour quelques euros de trop; ce qui se comprendrait.
Le deuxième c'est qu'étant donné que ceux qui sont sur l'échelon le plus bas ont déjà une misère (environ 130€) le nouvel échelon bénéficierai de quoi? 60€ mensuels? Ce n'est pas avec ça qu'on peut se payer des études donc il faut arreter de réclamer un échelon de bourses sur critères sociaux en plus pour pouvoir aider ceux qui sont à la limite de financer leur cursus universitaire.
Je pense que ce qui serait le mieux c'est d'allouer une bourse du même montant à chaque étudiant avec un contrôle d'assiduité aux cours (pas forcément de réussite aux examens) complêté par un système de contrôle de parcours (pour éviter un an en psycho puis un an en économie et encore une première année ailleurs).
Enfin, il est juste que les parents qui ont de l'argent soient libres d'en faire ce que bon leur semble. S'ils ne financent pas les études de leurs enfants, c'est tout à fait leur choix et ça peut correspondre à des valeurs qui se défendent (apprendre aux étudiants à se débrouiller, ne pas laisser son enfant attendre une manne tomber du ciel, ou je ne sais quelle autre raison) et sur lesquelles nous n'avons pas le droit de les juger. Il est justifié que les parents puissent faire ce qu'ils désirent de l'argent qu'ils gagnent. Les études relèvent de l'Etat, il est normal que l'état paye l'enseignement supérieur et que, par conséquent, les étudiants soient "à la charge de la société", peu importe le niveau de vie de leurs parents. Certains auront un peu plus d'argent, et alors? A partir du moment où ce que donne l'Etat permet de vivre c'est le principal.
^.^

Go to Top ^
soizic a dit…

Alors là Guillaume je suis outrée par ton discours!

Je suis vraiment pas d'accord avec toi. Quand on fait des enfants on les assume jusqu'au bout. Les parents qui préfèrent se payer des voitures des sorties et des fringues au détriment de l'éducation de leurs enfants, j'appelle ça des égoistes primaires! Et ils avaient qu'à pas faire des gosses! C'est pas des joujou!
Et ton raisonnement c'est tout le problème de notre société, c'est à dire, "l'Etat doit tout nous donner, il doit tout faire pour nous", l'Etat providence quoi! Mais franchement, va falloir arrêter 2s de vouloir se faire assister en permanence par l'Etat!
Moi j'ai qu'une chose a dire c'est "aide-toi et le ciel t'aidera"...
Parce que l'Etat au cas ou tu n'aurais pas compris, c'est tous les actifs, les gens qui travaillent, donc c'est toujours les mêmes qui sont ponctionnés au niveau de leur salaire!

Faut arreter de croire que l'Etat c'est une corne d'abondance qui vient d'un autre monde

Go to Top ^
guillaume a dit…

Je ne suis absolument pas d'accord sur le principe de l'Etat providence. Mais pourquoi est-ce que certains auraient droit à des aides pour financer leurs études et pas d'autres? Parce que leurs parents ont un peu plus d'argent ils devraient payer l'intégralité des études (qui est à la charge de l'Etat et ce depuis des années puisque l'école est gratuite.) ?
Et puis il y a beaucoup d'étudiants qui ne sont pas boursiers mais dont les parents n'ont pas assez d'argent pour se payer des voitures et des sorties comme tu dis. Donc être boursier ne veut pas dire grand chose sur les revenus de tes parents. Ou plutôt, ne pas être boursier ne veut pas dire grand chose sur la richesse de tes parents. Et puis ce n'est pas parce que tu ne paye pas les études de tes enfants que tu les éduques mal.
Ce qui est égoîste c'est de se dire moi j'ai mes bourses et c'est justifié parce que mes parents n'ont pas assez de thunes mais en revanche lui c'est normal qu'il ne soit pas boursier parce que ses parents gagnent bien leur vie. Sauf que l'étudiant doit peut-être bosser pour payer ses études et peut-être qu'au final l'étudiant en question n'aura pas son année à cause du manque de temps et de la fatigue occasionnés par son boulot.
Et enfin, pour revenir à la corne d'abondance que n'est pas l'Etat, il serait peut-être temps de regarder les dépenses liées au fonctionnement interne de l'Administration et des millions d'euros gaspillés vraiment bêtement plutôt que de rechigner à lâcher quelques milliers d'euros pour l'éducation de la jeunesse en France.
Je ne sais pas si je suis très clair dans mes propos mais j'expliquerai volontiers d'une façon différente si ce n'est pas compris.
^.^

Go to Top ^
sam a dit…

Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH) du 10 décembre 1948.

Article 26 : 1. Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.

Voilà ce qui clôture le débat sur la fonction de l'Etat dans tout ça. Merci soizic de nous rappeler l'importance des suppressions de poste dans l'éducation. Et merci de rappeler que l'Etat n'as pas à financer l'éducation. Par contre il aime financer à hauteur de 4M d'euros des campagnes de pub propagandistes sur le pouvoir d'achat (désolé, hors sujet). Alors non l'Etat ne doit pas tout fournir mais ouin on doit pouvoir se reposer dessus en ce qui concerne les droits fondamentaux tels que l'éducation, la formation (y compris la réinsertion), l'aide aux plus démunis...
Bref on pourrait en rajouter tellement sur ce sujet :(

Go to Top ^
foldelol a dit…

Tes propos me dérangent un petit peu Guillaume, mais je pense que c'est parce que c'est mal dit. Et puis on s'est un peu écarté du sujet. En fait le sujet c'est l'argent (très original, hein?). Et avec ça quel est le rôle de l'Etat? Et puis il y a le débat d'idées qui sont toutes les bienvenues. L'Etat donne à chaque université de France une enveloppe budgétaire pour les quatre ans à venir. Avec cette enveloppe, l'université gère une partie de son budget. En ce moment par exemple l'université de Poitiers finance des rénovations de bâtiments...Les étudiants doivent s'inscrire pour suivre leurs études moyennant une cotisation. C'est là que commence le bordel : pour avoir discuté avec Gwen et d'autres 2it sur la question, j'ai été surpris sur la disparité des tarifs, et d'une. Est-ce que l'inscription en fac pourrait-elle être plus juste. Je suis pas sur que cette nouvelle loi arrange les choses. Les bourses aident l'étudiant d'accord, mais pour quoi? L'inscription, le logement, la bouffe?

Là où je suis d'accord, c'est qu'il faut revoir le système des bourses. Mais là c'est comme les réformes, tout le monde et d'accord pour en faire mais quoi? Et là c'est toujours pareil en France on fait pas dans la dentelle on y va à la serpe et tout le monde est content, surtout le génial politique qui a eu la dernière idée.

Je vais être naïf, un gros ingénu. Ce qui est dommage c'est que des gens n'ont pas un rond ou très peu d'argent pour se payer des études (inscriptions, LOGEMENT, ALIMENTATION, TRANSPORTS, FOURNITURES,...). Il faut bien essayer de palier aux défauts d'une société inégalitaire. ET moi ça me fait chier de voir des gens motivés galérer pour faire ce qu'ils veulent dans un but professionnel.
Peut être qu'une solution prendrait la forme d'un dossier que l'étudiant ferait par rapport à un parcours professionnel commençant par le choix d'études supérieures et qu'on lui alloue une bourse en fonction d'un projet concret comme ça se fait pour ceux qui souhaitent intégrer des écoles spécialisées. Des organismes comme les syndicats d'initiatives ou autres font déjà de l'orientation, comme les points info des universités. Je préconise l'accompagnement et l'information gratuite de qualité et d'accès facile. Il faut aussi que les étudiants se bougent et qu'ils n'attendent pas l'année du bac pour réaliser leur projet.

En licence et en maîtrise (1999-2001), j'étais entre autres avec deux étudiants qui ne mangeaient pas tous les jours, alors qu'ils étaient boursiers et qu'ils étaient logés en chambre u et qu'ils mangeaient au RU (quand ils pouvaient). C'est dire l'ampleur, car vous en avez croisés surement. Le fossé est encore présent et à mon avis, c'est élargi.

bref, tout ça pour dire que la feuille d'impôt n'est pas le sésame idéal pour le pauvre qui a envie d'étudier...

Go to Top ^
Charlotte a dit…

Eh bien ! Je vois que ce post connaît un succès certain ! :) Mais ce qui m'énerve le plus c'est qu'à chaque fois qu'on bouscule les étudiants c'est toujours au mois de juillet ou au mois d'août ... Faut arrêter de se foutre de la gueule des gens ! De plus, mes chers amis, j'espère de tout cœur que personne ne fera les frais de la loi sur les "offres raisonnables d'emploi". C'est scandaleux. Alors si cette loi là n'attaque pas les droits de l'homme ... Le chômeur qui refusera deux "offres raisonnables d'emploi" sera radié de la liste des demandeurs d'emploi et son allocation suspendue. "Sanctionner c'est pas aider, c'est précariser !" comme les Verts l'ont fait remarquer ...

Go to Top ^
foldelol a dit…

Alors là je bondi et m'explose la tête au plafond. Ca me fait rire cette annonce. Mais moi je rêve de pouvoir me payer le luxe de refuser des offres d'emploi!!! J'hallucine. Ce qui me gonfle c'est que ce connard de président (et ce bien avant qu'il le soit) n'arrête pas d'insulter les gens avec simplicité avec son air de "mais que dois-je faire?..."
C'est toujours la même chose, vivent les clichés!
L'ANPE n'est pas là pour proposer des emplois, ce sont les employeurs qui le font PAR l'intermédiaire, OU NON de L'ANPE. Les employeurs ne sont JAMAIS contrôlés. Le fait de mettre une annonce à l'ANPE, qui la diffuse (site internet, ...), est gratuit pour un employeur qui met ce qu'il veut avec pour seule contrainte un nombre limité de caractères pour pas que l'annonce face un kilomètre et encombre les bases de données, c'est tout. La moindre des choses ce serait de contrôler les employeurs qui en ont rien à foutre de répondre ou non aux candidatures.
C'est sûr c'est plus simple de taper sur le gros vilain chômeur qui en branle pas une parce que c'est pour ça qu'il est un con de chômeur greffé au chevet de la gentille société qui est là pour l'aider et le soutenir.
Ce genre de propos de la part d'un homme de droit (il est avocat) et homme politique me révolte.
Pour ma part, on ne m'a proposé que de ramasser les pommes de septembre à décembre pour boucher les trous sur mon cv ou pour me faire un peu de blé : trop cool, non? Et en plus je ne suis même pas dans les chiffres du chômage puisque je viens de la très choquante fonction publique (truffée évidemment d'incapables feignants inutiles qui coûtent trop cher...etc.).

J'aurais beaucoup de choses à dire sur le sujet...

Go to Top ^
Anz a dit…

Note à l'attention des visiteurs non deuzitéens qui sont de plus en plus nombreux à poster des commentaires et je les en remercie, ça fait plaisir de voir que notre blog ne fonctionne pas qu'entre nous !
Comme vous avez pu le constater il y a un sujet à aborder avec parcimonie entre nous, c'est celui de la politique ! Dès qu'on commence à parler de politique on en a pour des heures, voire même des jours. Je me souviens d'ailleurs d'une partie de Caractère qui n'a pas pu être finie car nous avons parlé de politique et devinez quoi... on en a eu pour des heures ! Et après certains vont dire que les jeunes ne s'intéressent plus à la politique !

Go to Top ^
Anz a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Go to Top ^
soizic a dit…

Une fois de plus on déforme mes propos, on leur rajoute un petit côté facho et capitaliste à mort ! Quand je regarde vos post : je serais contre l’éducation pour tous, contre la bourse sur critère social….Mais trouvez-vous normal que quelqu’un monopolise une bourse tout ça pq ses parents qui ont les moyens ne veulent pas financer ses études ?? Et là pour le coup n’allez pas dire que j’ai un discours capitaliste !
Et d’ailleurs arrêtez un peu avec vos gros préjugés sur la droite : « c’est des gros racistes, des fachos, ils pensent qu’à leur gueule »…. Ca me fait rire comme la gauche s’est attribué certaines valeurs comme si elles n’appartenaient qu’à eux : valeurs sociales, partage, tolérance, justice et liberté…. Mais franchement à part se targuer en permanence de ses valeurs d’une façon qui est des fois devenue désuète, ben ils n’ont pas beaucoup d’idées pour redresser le pays ! Alors c’est super facile de critiquer toutes les mesures impopulaires que prend le gouvernent. Seulement, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Le problème dans ce pays c’est qu’on a tendance à créer par-dessus ou en plus, au lieu de remplacer ou carrément ce qui serait mieux de réformer.
Par exemple pour les fonctionnaires pq vous en avez parlés : ils représentent 1 actif sur 5. Durant les 10 premiers mois de l’année, les actifs paient leur salaires, mais les deux derniers mois, l’Etat n’a plus assez d’argent et est donc contraint d'emprunter, d'augmenter le déficit, qui devra être remboursé par la génération future. La génération future étant nous et nos enfants. D’ailleurs malgré la réduction d’effectif, la France restera avec un taux d’encadrement plus élevé que nos amis européens : 83 profs pour 1000 élèves dans le secondaire en France, contre 66 en Allemagne et 60 en Angleterre. Et oh surprise, ben notre système d’éducation est moins bon que le leur ! Le problème est donc ailleurs, et il faut arrêter de croire que c’est en injectant de l’argent que ca va mieux marcher. C’est dans le fond qu’il faut tout revoir.

Mais bon excusez moi, c’est vrai que tout ce que je dis est emprunt d’un certain capitalisme et fascisme primaire, et tout ce que fait sarko est très très mal ! D’ailleurs je crois qu’il fait tout pour vous pourrir et pourrir le pays ! Même que c’est Ségolène qui me l’a dit….

Go to Top ^
foldelol a dit…

Je n'ai aucune carte de aucun parti. Là, Soizic, excuse moi, mais que je sache j'ai jamais accusé qui que se soit de capitaliste raciste, etc. D'ailleurs ça fait belle lurette que l'on est tous capitaliste en France, même Besancenot, c'est dire. Ce que je n'accepte pas c'est le néo-libéralisme (le libéralisme existe depuis 2 siècles et n'a pas grand chose a voir avec celui d'aujourd'hui). De droite ou de gauche, je m'en fout, je réagi par rapport à ce qui est fait et à ce qui a été fait. Sarkozy est dangereux parce ce qu'il a fait déjà pas mal de choses (mais ça les gens l'on oublié depuis les années 70) et qu'aujourd'hui il est à la tête d'un état, non parce qu'il est de droite. D'ailleurs bon nombre de députés et autres hommes politiques de droite ont les boules aujourd'hui. C'est dit.

Par contre, autant je suis d'accord avec toi sur certains points comme sur les bourses, autant sur la fonction publique je suis en désaccord. Excuse moi mais apparemment tu ne connais pas bien le dossier, comme bon nombre de gens. Il y a DES fonctions publiques (Etat, territorial) et qui SERVENT l'Etat, donc les citoyens dans divers domaines (police, éducation publique, recherche, santé, finances publiques...). C'est pas en faisant l'épicier que l'on va régler les problèmes. Comme l'a dit Charlotte "la vie c'est plus compliqué qu'une feuille d'impôt", et bien là c'est pareil : ton discours sur la fonction publique est aussi naïve que le commentaire de David. Le budget publique c'est plus compliqué que celà.

Je suis le premier à démolir les enseignants qui râlent et font semblant de bosser (pas plus tard que mercredi j'ai aidé mon meilleur pote pour le spectacle de la fête des écoles, bonjour l'ambiance!). Lorsque j'étais à Nîmes, j'étais le premier à ouvrir ma gueule devant mes chers collègues titulaires ou non catégorie A, B ou C. Les Fonctionnaires sont des cons? Ils coûtent trop cher à l'Etat? Une fonction publique allégée est meilleure pour la vie des citoyens?

Beaucoup de choses à ire sur la compta de l'Etat et de ses fonctionnaires à commencé par les ministères. J'ai des amis qui bossent au ministère de la Culture, j'ai même connu le directeur du cabinet sous le gouvernement Jospin, qui m'ont donné qulques infos. Bonjour les extras! Ca tape dans la grosse galette, comme on dit. Apparemment tout le monde ne se sert pas la ceinture, à commencer par les ministres et le Président.

Tu dis que le système éducatif allemand et anglais fonctionnent mieux avec moins de fonctionnaires. Mais alors sur quels critères? C'est juste de la compta à la con, alors? Une réforme, d'accord, un sabotage bête et méchant, non. Je veux bien entendre des critiques, mêmes virulentes, mais bon sang il faut argumenter, et de façon plus approfondie.
Pour ce qui est du nombre de fonctionnaires, il y a de quoi sourire. La fonction publique dans la culture est compose de nombreux précaires et de stagiaires qui bossent et qui sont mal payés ou pas du tout. L'égalité est loin d'être atteint. Je sais bien qu'on ne vit pas à Disneyland (et encore c'est violent parfois, regardé Bambi!), mais c'est pas en gobant toutes les conneries que certains politiques veulent nous faire avaler que va améliorer les choses.

Enfin bon, personne te déteste Soizic, en tout cas pas moi, j'ai aucune raison. Et moi aussi, Ségolène et compagnie me font chier, et bien d'autres encore...je suis indépendant du mieux que je peux. Elevons le débat...

Go to Top ^
guillaume a dit…

Je suis assez d'accord avec Laurent sur tout ce qu'il vient de dire dans son dernier commentaire. Et Soizic, ce n'est pas parce qu'on n'est pas d'accord sur le sujet des bourses et ce qu'on a dit ici qu'on te considère comme une fasciste, on n'a pas du tout dit ça. Là c'est toi qui déforme un peu.
^.^

Go to Top ^
soizic a dit…

Ca je sais bien qu'on me déteste pas, sauf quand il est question de politique!
J'ai juste fait remarquer que si notre système éducatif n'est pas très bon ce n'est pas a cause d'un manque de prof!
Je pense, puisque tu veux que j'approfondisse ma pensée (mais bon je vais pas faire tout un exposé non plus) qu'il serait plus intéressant de regarder du côté du nombre de matières qu'on nous enseigne en même temps à l'école:
-maths, histoire, géo, biologie, chimie, anglais, langue vivante 2, physique, techno, philo, lettres, français, et je vais pas énumérer toutes les options...
J'ai l'impression qu'on a essayé de m'enseigner en peu de temps tout le savoir humain (j'exagère un peu je sais), et du coup, la plupart des infos sont rentrées par une oreille et ressortie par l'autre l'année d'après, alors qu'on m'injectait de nouvelles infos. Et je crois bien que la différence entre notre pays et ceux dont le système éducatif est meilleur, est là. Les autres enseignent moins de matières à la fois et les approfondissent plus.

Alors je sais ce que l'on va me dire: oui mais c'est bien de voir un peu de tout pour choisir là ou l'on veut se diriger. Je suis d'accord, mais juste un peu, sous forme d'initiation, pour être ensuite en mesure de choisir si l'ont veut approfondir dans ce domaine!

Voilà, et va pas dire que je suis naïve! Crois moi quand j'avance qq chose j'y ai bien réfléchi, seulement ici ce en sont que des commentaires pas des argumentaires!

Go to Top ^
Charlotte a dit…

Tu vas être contente Soizic, il y a une réforme en cours concernant le choix des matières à l'école. Très prochainement nos joyeuses petites têtes blondes pourront choisir leur emploi du temps au lycée ! Moi j'aurais pris Lettres, Cinéma et Sport ... Héhé ! Il me semble donc que pour la culture de chacun ce ne soit pas une si bonne idée. C'est pas tout le savoir humain qu'on t'enseigne au lycée mais on te donne la possibilité de t'y intéresser un peu à l'avenir ! Et de couillonner tes parents au trivial pursuit !
Je voulais aussi que tu saches que personne ne critique les choix ou les engagements de personne. Moi je kiffe Ségolène et ben heureusement que je m'énerve pas à chaque fois qu'on la descend... Et puis on sait tous que t'es pas facho c'est bon ! ;)
Je suis désolée pour ce post qui a suscité les passions. La politique c'est un truc de grand et de moche alors pourquoi s'y interesse-t'on ???

Go to Top ^
foldelol a dit…

Tu n'as pas à être désolé pour ce post Charlotte, au contraire. Moi, j'ai trouvé ce billet très intéressant et ça a permis le débat. L'échange des idées est essentiel et les réactions nécessaires. On avance pas dans la vie en restant campés sur ses positions uniquement parce qu'on se réuni avec soi même ou des gens qui pensent exactement comme nous. Vive la diversité, pensons, réagissons.

L'éducation est diverse, pas dans le but de te bourrer le crâne, mais pour construire une personnalité et devenir (normalement) un citoyen cultivé (pas intello) afin de vivre en société (c'est à dire avec tout le monde, normalement!). C'est bien beau, c'est naïf, mais c'est mieux que de cultivé l'art de détruire ce qui a mis longtemps à émerger par des hommes qui ont fait l'histoire de l'école, l'histoire de l'éducation et de la culture. La culture et les connaissances diverses sont nécessaires à l'épanouissement de chacun sans pour autant devenir un Einstein dans toutes les disciplines.

Go to Top ^